[EXPERIENCE] 10 cavaliers de club que l’on connait tous !

Dans tous les clubs d’équitation de France (et peut-être même du monde) on retrouve les mêmes types de cavaliers. A croire qu’ils sont envoyés par la FFE…

Voilà une liste non exhaustive des cavaliers typiques du club. Voyons combien vous en reconnaîtrez !

1-    La concierge

Celle-ci, tout le monde la connait ! Elle traîne, invisible, dans les écuries à toute heure de la journée. Elle observe, tapie dans l’ombre des box, à l’affût du moindre ragot et de la moindre histoire croustillante sur ses camarades de reprise. Ensuite elle s’empresse d’aller raconter ses dernières découvertes à ses copines.

La concierge, c’est celle qui sait tout sur tout le monde. Elle connait la moindre chute, blessure, bisou volé, matériel renouvelé… rien ne lui échappe. Attention, elle peut utiliser ses découvertes à ses propres fins ! Si vous arrivez dans un nouveau club, c’est vers elle que vous devez vous tourner pour apprendre à connaître les autres cavaliers.

La concierge est unisexe, chaque club possède le modèle féminin ou le masculin. S’il y a les deux dans votre écurie, bon courage !

2-    Le cavalier pro

C’est LE modèle du club. Propriétaire de plusieurs chevaux de sport, tous aussi beaux et performants les uns que les autres, il est sans conteste le meilleur cavalier des écuries.

Un cheval du club un peu réticent ? C’est lui qu’on appelle pour le remettre dans le droit chemin. Un jeune cheval à sortir en concours ? Entre ses Grand Prix 140 et 150, le cavalier pro trouvera le temps de lui faire faire une prépa 40. Quand il arrive dans la carrière pendant notre séance, c’est une réelle démonstration.

Si un jour il vous demande de marcher son cheval après sa séance, c’est que vous aurez gagné sa confiance, bravo !

Certains cavaliers pros ont une femme, la cavalière pro, à eux deux, ils sont le couplegoals des écuries ! 

3-    L’amoureuse

Il en faut un ou une dans chaque club, parfois même dans chaque reprise ! Mais si, cette cavalière qui a les yeux qui brillent quand le coach rentre dans le manège. Celle qui boit ses paroles même quand le coach la compare à une écrevisse en PLS. Avez-vous remarqué qu’elle reste souvent à la fin de la séance pour « demander des conseils » au coach ?

L’amoureuse a tendance à monopoliser toute l’attention du coach et ce à tout moment ! Elle et son homologue masculin sont gentils mais souvent un peu trop pot-de-colle ! Si c’est vous le (ou la) coach, méfiance !

4-    Le groom

Le fameux groom des écuries. Celui qui est toujours là pour donner un coup de main, pour aider un débutant à mettre son filet, tenir un cheval qu’on doit tondre, installer les barres dans la carrière… Il se remarque assez vite et vous le verrez à chaque fois que vous viendrez au club, mais il ne sera jamais à cheval ! Par contre, il connaît tous les chevaux des écuries et il saura vous conseiller !

Le groom est généralement foncièrement gentil. Aider est dans sa nature. Vous pouvez lui faire confiance les yeux fermés mais attention, il n’y a qu’un groom dans une écurie !

5-    Les parents passionnés

Qui assiste à chaque cours de son enfant ? Qui demande des conseils sur le meilleur matériel pour un cavalier Galop 1 ? Qui insiste auprès du coach pour que Javotte fasse son premier concours avant 6 ans ? *réponse de la foule en délire* LES PARENTS PASSIONNÉS !

Généralement, on les entend sur le bord de la carrière, à donner des conseils à Javotte qui trotte enlevé à 5 temps sur son shetland… Les parents passionnés tiennent absolument à assister au moindre progrès de leur enfant, que ce soit à cheval ou dans les écuries. Ils l’accompagnent à chaque instant et prennent part aux séances de pansage avec joie ! D’ailleurs, ils semblent plus passionnés par l’équitation que leur enfant ne l’est…

6-    La photographe

La photographe non-officielle des écuries. On la retrouve au milieu de la carrière, à chaque cours, avec son appareil photo. Elle immortalise ses copines, le cavalier pro et « le paysage pour s’entraîner ». La photographe a le don d’immortaliser le moindre instant. Il parait qu’elle a fait un album de chutes de Popo… Si elle est de mèche avec la concierge, attention aux dégâts !

Besoin de photos pour votre Instapony ou pour changer votre photo de profil Facebook, vous n’avez qu’à demander !

7-    Le petit mytho

Du matériel dernier cri, un poney de Grand Prix, un caractère bien trempé et la grosse tête, découvrez le petit mytho ! A 13 ans, cet enfant connaît tout de sa discipline. Il est déjà allé au moins 3 fois à Lamotte, a remporté toutes les TDA de sa région et, surtout fait les mêmes épreuves que le Cavalier Pro, tout ça avec son poney. Enfin c’est ce qu’il dit.

La vérité c’est que ce petit bonhomme cherche à nous impressionner. Certes il monte un poney de Grand Prix mais gardez à l’esprit que le cheval parfait n’a jamais fait un bon cavalier.

8-    La Popo Nationale

Si vous avez une Popo dans votre cours, vous allez probablement prendre un peu de poids. Les Popos ont une fâcheuse tendance à tester le sable du manège. Avec elles, les marchands de cartouches d’airbag ne sont pas près de faire faillite !

Par chance, les Popos sont de très bonnes cuisinières alors attendez-vous à déguster de succulents gâteaux à chacune de vos leçons.

9-    L’éthologue

L’éthologue est le cavalier le moins stressé de l’histoire de l’équitation. Il a d’ailleurs une solution simple et « dans le calme » à chacun des problèmes de son cheval. Ses années de pratique de l’éthologie et d’apprentissage de la science du cheval lui ont appris à écouter sa monture. Peut-être même un peu trop.

Son cheval refuse de sauter ? Il n’a simplement pas envie. Départ en concours à 5 heures et son cheval n’embarque pas ? Il n’a simplement pas envie. Impossible d’attraper son cheval au pré ? Il n’a simplement pas envie. Mais qui du cheval ou du cavalier n’a pas envie ?

10-                     La maman poule

La maman poule est la meilleure maman des écuries. Elle distribue à qui le souhaite des conseils de vie, des gâteaux faits maisons et des câlins réconfortants. Même si elle n’est pas cavalière, elle est toujours là pour aider, pour tenir votre cheval au paddock le temps de la reconnaissance du tour, pour vous amener aux écuries si personne d’autre ne peut le faire. Vous pouvez la considérer comme un taxi-groom-cuisinier-confident.

Fidèle à son rôle, elle a tendance à intervenir très vite en cas de chute. On a déjà vu une maman poule courir dans la carrière relever sa fille après une belle georgette ! Il faut avoir une maman poule dans son cours mais à la seule condition que vous n’ayez pas déjà une Popo !

Alors la prochaine fois que vous irez au club, regardez bien autour de vous et tentez de repérer ces personnages ! Il en existe sûrement beaucoup d’autres alors n’hésitez pas à nous dire quels sont les phénomènes présents dans vos écuries !

Et vous, lequel êtes-vous ??

A très vite ! 

Elisa

Un commentaire Ajoutez le vôtre

  1. Muriel dit :

    Incontestablement maman poule du centre équestre qui n’accueille que des cavaliers porteurs de handicap en tous genres et de 3 ans 80 et quelques années. Un peu comptable, jardinière, productrice de soins naturels pour montures et equitherapeutes. Pour rien au monde je ne monterais sur un cheval, à la limite un peu d’equifeel ou d’attelage.
    J’espère ne pas atteindre le stade de parent passionné mais il m’arrive d’être photographe et même videaste, pas plus tard qu’hier. 🤣🤣🤣🤣

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.