Les 6 pires clichés sur l’équitation

L’équitation est un sport qui souffre de nombreux clichés. Rien que dans cette première phrase, certaines mauvaises langues ne seront pas d’accord avec moi. 

Notre passion nous vaut parfois moqueries et railleries mais dites-vous que nous sommes incompris. Nous avons la chance d’être cavaliers et pour cela, nous sommes au dessus de la majorité (rien que ça, oui, oui). 

Voilà les pires clichés que l’on refuse de continuer à entendre sur notre noble sport !

1- L’équitation n’est pas un sport

Que ceux qui n’ont jamais entendu cette phrase lèvent la main. Oui, c’est bien ce que je me disais, aucune main n’est levée. 

Selon Le Robert, le sport est une activité physique exercée dans le sens du jeu et de l’effort, et dont la pratique suppose un entraînement méthodique et le respect de règles. C’est moi où ça correspond tout à fait à l’équitation ? 

Il s’agit bien d’une activité physique. Les courbatures et la sueur dans le bas du dos en descendant en témoignent. Pour le reste, je ne parle même pas de la méthode et de la rigueur nécessaire à la pratique. 

Aller hop, on s’entend sur le fait que l’équitation est un sport et on n’en parle plus !

2- C’est une activité de filles 

Regardons un peu les chiffres. En 2020, sur les 601 000 licenciés à la FFE, 209 700 étaient des femmes contre 44 200 hommes. Certes, un écart se creuse. Par contre, toujours en 2020, sur les 137 900 licenciés compétition, 1 180 femmes étaient Pro contre 1 600 hommes ! Sur la tranche d’âge des 30-39 ans, il y a 200 cavaliers Pros masculins de plus que féminins ! 

Certes, dans les poneys-clubs et les centres équestres, les filles et les femmes sont plus présentes. Par contre en compétitions de haut niveau, il y a plus d’hommes et c’est les meilleurs ! 

Vous pensez toujours que c’est un sport de filles ? 

3- “Vous ne faites que vous asseoir, c’est le cheval qui fait tout!”

Oui bien sûr Jean-Kevin, en effet, nous ne faisons que poser nos fesses sur un animal de 800 kg qui répond docilement à chacune de nos demandes. 

A mon avis, il faut faire monter les personnes qui nous disent ça. On les emmène, juste une fois, dans notre cours, monter sur un cheval. Un saut de mouton par ci, une accélération au galop par là, un refus catégorique d’avancer et on sera d’accord. 

Non, le cheval ne fait pas tout, il répond s’il le veut à nos demandes. Et s’il ne veut pas ? On se fait appeler Popo et personne ne souhaite ça. 

4- Il faut avoir un gros portefeuille pour être cavalier

 

Alors oui et non. D’accord, l’entretien d’un cheval coûte cher. Maréchal et dentiste fréquemment, aliments et litière, sans compter le temps dépensé. Mais ça, c’est quand on est propriétaire ou demi-pensionnaire. Personne ne vous y oblige. 

Monter une fois par semaine en club n’est pas si cher qu’on le pense. 

Et l’équipement me direz-vous. De nombreuses enseignes du sport proposent des produits d’équitation de qualité et à des prix abordables. De quoi débuter et se perfectionner sans se ruiner. 

Vous pensiez que l’équitation était le sport le plus cher ? 

Essayez de comparer avec le triathlon ! 

5- L’équitation est une activité dangereuse

#PopoBeLike

Nous avons tous en mémoire des chutes spectaculaires. Nous connaissons tous des personnes qui se sont blessées à cause des chevaux. L’équitation comme activité dangereuse est un cliché bien ancré mais quand même assez proche de la réalité. Comme je disais plus haut, nous montons sur un animal domestiqué, qui n’en reste pas moins un animal. Oui, nous pouvons tomber à tout moment. Mais cela fait partie de la charte du cavalier. 

De plus, dans les centres équestres, les chevaux fous et dangereux n’existent généralement pas. 

6- Vous faites que des balades en forêt

Celle-ci, c’est ma préférée, celle que j’aime le plus démolir ! 

Il y a vraiment des personnes qui croient que l’équitation se résume à marcher Prom-Prom Mèmère sur des chemins de pleine nature et…voilà. C’est une discipline qui s’appelle la randonnée équestre et qui d’ailleurs au passage est une discipline qui demande d’avoir un bon fessier bien musclé pour se taper les 20km de chemins de forêt en dénivelé et c’est pas que du pas si tu vois ce que je veux dire… Puis il existe l’équitation sportive, Level courbature +10 000.

Les cavaliers de sport entraînent un athlète à sauter, à dresser et à crosser toujours mieux ! Qu’ils viennent voir une séance de saut et ils se rendront compte par eux-même ! 

L’équitation est un sport tant physique que cérébral qui nous forge un corps et un esprit à toute épreuve ! Il y a tellement de bienfaits que ça devrait être remboursé vous ne croyez pas ? 

A très vite, 

Elisa ! 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.